Appuyez sur "Entrée" pour passer au contenu

Thierry Benoit pilotera la mission d’information sur la crise de l’élevage

Le président de la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée Nationale, François Brottes a proposé que les députés Thierry Benoit (UDI – Ille-et-Vilaine) et Annick Le Loch(PS – Finistère) président une mission d’information sur la crise de l’élevage.

Ce projet a été annoncé au cours d’une table ronde organisée mercredi 22 juillet à l’Assemblée Nationale, en présence du Ministre de l’Agriculture et de nombreux représentants des filières d’élevage mais aussi de distributeurs et d’industriels.

« Le dialogue qui s’est tenu hier en commission des Affaires économiques était constructif et préfigure une nouvelle méthode de travail plus transparente et inclusive. Je pense que c’est aussi ce que les professionnels demandent ».

« Les outils existants pour évaluer la répartition des marges tout au long de la chaîne de commercialisation ont montré leur déficience et doivent être repensés pour plus d’efficacité. Il faut engager une vraie réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour garantir aux agriculteurs un prix et une rémunération les plus justes possibles ».

« L’excellence agricole française est un fait : elle doit être reconnue par tous, par la grande distribution, par les transformateurs, par les consommateurs et par nos partenaires internationaux. Reste que l’excellence a un prix. Elle ne se décrète pas, elle se conquiert ! »

« S’il dresse les bons constats, le plan d’urgence présenté par le Gouvernement ne comprend pas de mesures suffisamment concrètes sur la nécessaire simplification administrative et normative, sur la fiscalité agricole ou encore sur la sécurisation des marges et des revenus ».

« C’est sur ces mêmes sujets qu’il nous faudra continuer de travailler, avec vigilance, responsabilité et confiance. Car l’agriculture mérite la plus ambitieuse des politiques ! Celle qui nous permettra de renouer avec la compétitivité, la croissance et l’emploi ou de répondre au défi de nourrir neuf milliards d’êtres humains à l’horizon 2050 ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Propulsé par Châteaubriant Actualités et Alain Moreau © 2019 - Tous droits réservés sauf mention.